Seconde épître aux Thessaloniciens

De mipe
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ancien Testament

Nouveau Testament

1 1Paul, et Silvain, et Timothée, à l’assemblée des Thessaloniciens, en Dieu notre Père et dans le seigneur Jésus Christ : 2Grâce et paix à vous, de la part de Dieu notre Père et du seigneur[T 1] Jésus Christ !

3Nous devons toujours rendre grâces à Dieu pour vous, frères, comme il est juste, parce que votre foi augmente beaucoup et que l’amour de chacun de vous tous, l’un pour l’autre, abonde, 4en sorte que nous-mêmes nous nous glorifions de vous dans les assemblées de Dieu au sujet de votre patience et de votre foi dans toutes vos persécutions et dans les tribulations que vous supportez, 5[lesquelles sont] une démonstration du juste jugement de Dieu, pour que vous soyez estimés dignes du royaume de Dieu pour lequel aussi vous souffrez ; 6si du moins[T 2] c’est une chose juste devant Dieu que de rendre la tribulation à ceux qui vous font subir la tribulation, 7et [que de vous donner], à vous qui subissez la tribulation, du repos avec nous dans la révélation du seigneur Jésus du ciel avec les anges de sa puissance, 8en flammes de feu, exerçant la[T 3] vengeance contre ceux qui ne connaissent pas Dieu, et contre ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de notre seigneur Jésus Christ ; 9lesquels subiront le châtiment d’une destruction éternelle de devant[1] la présence du Seigneur et de devant[1] la gloire de sa force, 10quand il viendra pour être, dans ce jour-là, glorifié dans ses saints et admiré dans tous ceux qui auront cru[2], car notre témoignage envers vous a été cru. 11C’est pour cela que nous prions aussi toujours pour vous, que notre Dieu vous juge dignes de l’appel, et qu’il accomplisse tout le bon plaisir de sa bonté et l’œuvre de la foi en puissance, 12en sorte que le nom de notre seigneur Jésus [Christ][T 4] soit glorifié en vous, et vous en lui, selon la grâce de notre Dieu et du seigneur[T 5] Jésus Christ[T 6].

2 1Or nous vous prions, frères, par la venue de notre seigneur Jésus Christ et par notre rassemblement auprès de lui, 2de ne pas vous laisser promptement bouleverser dans vos pensées, ni troubler, ni par esprit, ni par parole, ni par lettre, comme [si c’était] par nous, comme si le jour du Seigneur[3] était là. 3Que personne ne vous séduise en aucune manière, car [ce jour-là ne viendra pas] que l’apostasie ne soit arrivée auparavant et que l’homme de péché n’ait été révélé, le fils de perdition, 4qui s’oppose et s’élève[T 7] contre[T 8] tout ce qui est appelé Dieu ou qui est un objet de vénération, en sorte que lui-même s’assiéra[4] au temple[5] de Dieu, se présentant lui-même comme étant Dieu[6][T 9]. 5Ne vous souvenez-vous pas que, quand j’étais encore auprès de vous, je vous disais ces choses ? 6Et maintenant vous savez ce qui retient pour qu’il soit révélé en son propre temps. 7Car le mystère d’iniquité[7][T 10] opère déjà ; seulement celui qui retient maintenant, [le fera] jusqu’à ce qu’il soit loin. 8Et alors sera révélé l’inique[8], que le seigneur Jésus[9] consumera[10] par le souffle[11] de sa bouche et qu’il anéantira par l’apparition de sa venue ; 9duquel la venue est selon l’opération[T 11] de Satan, en toute sorte[T 12] de miracles et signes et prodiges de mensonge, 10et en toute[T 12] séduction d’injustice[T 13] pour[12] ceux qui périssent, parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. 11Et à cause de cela, Dieu leur envoie[13][T 14] une énergie[14][T 15] d’erreur pour qu’ils croient au mensonge, 12afin que tous ceux-là soient jugés qui n’ont pas cru la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice[15][T 13].

13Mais nous, nous devons toujours rendre grâces à Dieu pour vous, frères aimés du Seigneur[T 5], de ce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, dans la sainteté de l’Esprit et la foi de la vérité, 14à quoi il vous a appelés par notre évangile, pour que vous obteniez la gloire[16][T 16] de notre seigneur Jésus Christ. 15Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les enseignements que vous avez appris soit par parole[17], soit par notre lettre. 16Or notre seigneur Jésus Christ lui-même, et notre Dieu et Père, qui nous a aimés et [nous] a donné une consolation éternelle et une bonne espérance par grâce, 17veuille consoler vos cœurs et [vous][18] affermir en toute bonne œuvre et en toute bonne parole[T 17].

3 1Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur coure et qu’elle soit glorifiée, comme elle l’est aussi chez vous ; 2et que nous soyons délivrés des hommes fâcheux[T 18] et méchants, car la foi n’est pas de tous : 3mais le Seigneur est fidèle, qui vous affermira et vous gardera du méchant[19]. 4Mais nous avons confiance dans le Seigneur à votre égard, que vous faites et que vous ferez ce que nous[20] avons commandé. 5Or que le Seigneur incline vos cœurs à l’amour de Dieu et à la patience du Christ !

6Mais nous vous enjoignons, frères, au nom de notre[T 19] seigneur Jésus Christ, de vous retirer de tout frère qui marche dans le désordre, et non pas selon l’enseignement qu’il a reçu[21][T 20] de nous. 7Car vous savez vous-mêmes comment il faut que vous nous imitiez ; car nous n’avons pas marché dans le désordre au milieu de vous, 8ni n’avons mangé du pain chez personne gratuitement, mais dans la peine et le labeur, travaillant nuit et jour pour n’être à charge à aucun de vous ; 9non que nous n’en ayons pas le droit, mais afin de nous donner nous-mêmes à vous pour modèle, pour que vous nous imitiez. 10Car aussi, quand nous étions auprès de vous, nous vous avons enjoint ceci : que si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. 11Car nous apprenons qu’il y en a quelques-uns parmi vous qui marchent dans le désordre, ne travaillant pas du tout, mais se mêlant de tout. 12Mais nous enjoignons à ceux qui sont tels, et nous les exhortons dans le[22] seigneur Jésus Christ, de manger leur propre pain en travaillant paisiblement. 13Mais vous, frères, ne vous lassez pas en faisant le bien. 14Et si quelqu’un n’obéit pas à notre parole [qui vous est adressée] dans cette lettre, notez-le et n’ayez pas de commerce avec lui, afin qu’il en ait de la honte ; 15et ne le tenez pas pour un ennemi, mais avertissez-le comme un frère.

16Or le Seigneur de paix lui-même vous donne toujours la paix en toute manière. Le Seigneur soit avec vous tous !

17La salutation, de la propre main de moi, Paul ; ce qui est signe dans chaque lettre : ainsi j’écris. 18Que la grâce de notre seigneur Jésus Christ soit avec vous tous ![23]



  1. 1,0 et 1,1 ou : par.
  2. R. : qui croient.
  3. R. : du Christ.
  4. R. aj. : comme Dieu.
  5. la maison même ; voyez la note, Matt. 23, 16.
  6. ou : comme un dieu.
  7. iniquité, ici, comme Rom. 6, 19.
  8. celui qui est sans loi, sans frein.
  9. R. om. : Jésus.
  10. ou : détruira.
  11. ou : l’esprit.
  12. R. : dans.
  13. R. : enverra.
  14. proprement : opération.
  15. ou : à l’iniquité.
  16. litt. : pour [l’]obtention de [la] gloire.
  17. ou : par notre parole.
  18. ou : [les] ; — R. : vous.
  19. ou : du mal.
  20. R. aj. : vous.
  21. ou, selon pl. : qu’ils ont reçu.
  22. R. : par notre.
  23. R. aj. : Amen.



Notes de la version de 1872

  1. seigneur, sans l’article.
  2. Ceci se reporte en pensée au vers. 5. — C’est une preuve que la prétendue différence entre εἴγε et εἴπερ n’existe pas, sauf que εἴπερ suppose qu’une chose est, et εἴγε qu’il est possible qu’elle ne soit pas.
  3. ou : puissance ; exerçant en flammes de feu la.
  4. pl. om. : Christ ici.
  5. 5,0 et 5,1 seigneur, sans l’article.
  6. ou : de notre dieu et seigneur Jésus Christ ; mais je doute que ce fût exact ici.
  7. Ellicott rend le ὑπέρ de ὑπεραιρόμενος : au-dessus et contre ; mais je pense que יתנרל על est se glorifier contre, comme dans És. 10, 15 et Dan. 11, 36 ; mais dans Dan. 11, 37 l’idée de au-dessus semble être introduite, et c’est ce qu’implique ὑπέρ : il y a donc opposition, mais par l’arrogante exaltation de soi-même. Voyez la note suivante.
  8. ὑπεραιρόμενος ἐπί, s’élève contre, ou : au-dessus ; comp. Jean 13, 18 ; Matt. 10, 21 ; mais ici le verbe aussi a ἐπί.
  9. litt. : qu’il est Dieu.
  10. proprement : un état sans loi ou sans frein.
  11. ἐνέργεια, une action ou opération dans la puissance de quoi que ce soit.
  12. 12,0 et 12,1 πάσῃ, sans article, toute sorte ou forme de.
  13. 13,0 et 13,1 ou : iniquité ; c’est ὰδιϰία.
  14. R. : enverra, πέμψει pour πέμπει. — πέμψει est historique ; πέμπει est le fait moral ; vouloir l’interpréter dans le sens du présent quant au temps, en le rapportant au vers. 7, n’est qu’une pure erreur ; c’est au contraire en contraste avec ce temps-là.
  15. ἐνέργεια.
  16. litt. : pour [l’]obtention de [la] gloire, sans article. Avec les articles, c’est le fait d’obtenir la gloire ; sans les articles, c’est le caractère de l’appel : afin d’obtenir gloire. Ce que cette gloire est, est ensuite exprimé ; c’est [celle] de notre seigneur Jésus Christ.
  17. R. place parole avant œuvre.
  18. ou : déraisonnables.
  19. pl. ont : du, au lieu de : de notre.
  20. pl. lisent : vous avez reçu ; d’autres probablement avec raison : ils ont reçu.